Península Valdés - Patagonia

Estancia Rincón Chico

Quand les fermiers se muent en protecteurs de l'environnement

L’Estancia Rincón Chico est comme une remontée dans le temps, une plongée dans l’époque des pionniers qui créèrent ce pays, le façonnant à la force de leur bras et à la sueur de leur front. De l’élevage de Mérinos, l’estancia se tourne aujourd’hui vers la protection de la faune et de l’écosystème de la Péninsule de Valdés.

En 1897, Don Félix Olazábal, un Basque français, fait le long voyage à dos de cheval depuis Buenos Aires jusqu’à la Péninsule de Valdés, emmenant avec lui 800 moutons Mérinos d’Australie. Deux ans plus tard, une autre Basque française, Doña Francisca Endara, acquiert d’immenses terres dans le nord de la Péninsule, bâtit plusieurs fermes et élève également des Mérinos. Cinq générations plus tard, leur descendants María et Agustín perpétuent la tradition ancestrale de leurs ancêtres et continuent l’élevage ovin pour la laine. Toutefois, depuis 1996 ils s’impliquent avec un groupe de scientifiques dans l’étude et la conservation de la faune, l’ONG Conservacíon Península Valdés (CPV), tout en diminuant petit à petit l’élevage, retirant des kilomètres de clôtures et laissant la végétation et les plantes endémiques repousser, ce qui a eu pour conséquence le retour en nombre de nombreuses espèces terrestres sur ces terres.

Depuis 2001 l’estancia a ouvert ses portes aux visiteurs du monde entier qui viennent s’immerger dans la tranquillité de ce lieu unique entouré de nature, avec un petit goût de bout du monde. Une grande partie des revenus générés par l’activité touristique sont directement réinjectés dans les projets du CPV. Le lodge s’inspire des vieilles maisons anglaises de la fin du XIXe, style typique des fermes patagones, avec une véranda qui court tout le long du bâtiment. Seulement 8 chambres accueillent les visiteurs qui se retrouveront dans le confortable salon, joliment décoré, autour d’un verre de vin ou pourquoi pas un mate, avant de passer à table dans la salle voisine. La bâtisse voisine, élevée en 1897, témoigne de ces maisons importées par bateau d’Angleterre. Un peu plus loin, sur une plage isolée, un petit cottage de deux chambres offre une vue incroyable directement sur les éléphants de mer !

  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt

L'Estancia Rincón Chico

Activités et excursions

Votre hôte Agustín est un guide hors pair pour découvrir la faune marine locale. Sa formation et sa passion font de lui un véritable expert, infatigable pour que vous ayez le meilleur aperçu des animaux pendant votre séjour. Il vous expliquera tous les secrets de la colonie d’éléphants de mer qui vit sur la plage la plus proche.
Quelle que soit la durée de votre séjour, vous ne vous ennuierez pas à Rincón Chico. Observation de la faune, excursions pédestres ou en VTT, balades dans les dunes de sable, participation aux activités liées à l’élevage, interprétation astronomique, étude de la flore, etc. meubleront vos journées selon vos envies. Sans oublier les agréables moments de détente au lodge…

 

Faune

Les otaries et milliers d’éléphants de mer ont choisi les plages qui bordent la propriété pour mettre bas et élever leurs petits. Les orques et les baleines affectionnent les eaux de la péninsule qui abrite aussi une riche faune terrestre, comme les guanacos, les maras, le renard gris de Patagonie, le pichi de Patagonie, le ñandú (rhea), l’armadillo, le putois, sans oublier les pumas et le chat de Geoffroy. Une riche faune volante anime le ciel des côtes et de l’intérieur de la péninsule.

En pratique

Rincón Chico se trouve sur le littoral sud-ouest de la péninsule, et la meilleure façon de s’y rendre est en voiture de location (sinon, un chauffeur vous y emmènera). L’électricité est disponible le soir et de part son isolement, le lodge n’a pas de wifi ni service de lessive.
La saison des baleines franches australe va de juin à mi-décembre mais la meilleure période est en septembre et octobre. Pour l’observation des orques, notamment leurs attaques sur les plages, est d’octobre à novembre lorsqu’elles chassent les phoques, et février à avril quand elle se régalent des bébés otaries qui font leurs premiers pas en mer. Les orques ont développé ici une technique de chasse impressionnante, unique au monde.

Notre avis

Avec ses douze kilomètres de côtes privées, l’Estancia Rincón Chico permet de découvrir, loin des foules, la nature et la faune de la Péninsule de Valdés. Elle préserve son exclusivité en étant la seule estancia à ne pas accepter les visiteurs qui logent ailleurs. Très impliqués dans la conservation, vos hôtes María et Agustín vous ferons partager leur passion pour leur terre et sa vie sauvage, l’histoire de la Péninsule, tout en vous offrant le confort de l’estancia familiale. Un vrai paradis de paix et de silence, parfait pour l’observation d’une nature préservée.

Vous aimerez aussi...