Terre de fantasmes

Madagascar

Une individualité affirmée

Ni vraiment africaine, ni vraiment asiatique, Madagascar affirme son individualité, par une langue, une gastronomie, une faune et une histoire qui lui appartient. Partir explorer cette île, c’est aller à la rencontre d’une nature exceptionnelle et unique au monde. Malgré la grande pauvreté qui règne ici, les malgaches sont très chaleureux et accueillants, toujours prêts à vous rendre service.

Par le biais d’un 4×4 ou d’un minibus, que ce soit pour une semaine, pour un mois, ou pour un an, Madagascar ne cesse de dévoiler ses richesses.
Lémuriens, caméléons, batraciens, oiseaux exotiques, papillons, baobabs, orchidées, elle est reconnue comme étant un véritable musée vivant pour le tourisme, ce qui lui vaut ce surnom de « sanctuaire de la nature ».
On peut y contempler des sites grandioses comme par exemple les Tsingys, le Parc National d’Isalo, des rizières en escaliers, des lacs,

mais aussi, des montagnes, des piscines naturelles, des forêts primaires et secondaires ainsi que des plages paradisiaques !

Terre de fantasmes, de voyages et de découvertes, les nuances de couleurs sont infinies et il faudra plus d’un voyage pour quitter « mada » sans regrets, tant son peuple et son atmosphère hors du commun sauront vous accaparer !

Votre expert

portrait

Paul Kennes

Directeur & co-fondateur
Contact

Mon diplôme de photographe en poche, en 1982, je parcoure l’Asie pour le compte de grands magazines de reportages. Après quelques années sur les routes entre le Pakistan et l’Australie, et après avoir réalisé plusieurs reportages, je reviens en Europe et « atterris » en Suisse où je fais la rencontre de Nicolas Jaques et nous créons Horizons Nouveaux en 1993.
L’Inde reste mon coup de cœur incontestable, mais c’est sans compter sur tous les pays qui ont hérité de la culture indienne (Népal, Birmanie, Laos, Cambodge, Thaïlande, Indonésie, etc.), pays dans lesquels je me passionne pour les sites perdus rivalisant avec les hauts-lieux incontournables, les petits festivals authentiques, les rencontres insolites, mais aussi les petites adresses incontournables.
Après quelque trente années de va et vient entre la Suisse, le Moyen-Orient et l’Asie, j’ai mis le cap sur l’Afrique et l’Amérique du Sud, deux nouveaux coups de cœur qui me prendront, c’est certain, des décennies à découvrir. Ma passion pour les petites adresses secrètes a donc encore un bel avenir devant elle !

  • alt
  • alt
  • alt

Quand partir ?

Comme la plupart des climats en Afrique, Madagascar est également dissocié par deux saisons principales.
La saison sèche, qui va d’avril à octobre (l’hiver) et la saison des pluies qui s’étend de novembre à mars (l’été). Toutefois, cette information est très nuancée en fonction des régions visitées et des caprices climatiques !
Si on souhaite parcourir plus ou moins toutes les régions de cette île en évitant la chaleur et les grosses pluies,

il est recommandé de partir entre mai et juin (en tenant compte que les routes seront encore bien abimées après la saison des pluies) ou entre octobre et novembre.

Très souvent vous passerez des Hautes Terres au Sud et/ou à l’Est et les variations climatiques seront importantes, il est donc impératif de vous munir d’habits chauds et de vêtements étanches pour les régions plus humides.

Notre sélection d'hôtels par région

Péninsule d'Anjajavy

Île de Nosy Komba

Mada, sur les pistes de l'île rouge

Découvrez-la !