Un trésor national

Aman Sveti Stefan

Aman Sveti Stefan

Transformée en une nouvelle destination de rêve, la plus sélect de la côte Adriatique, elle intègre deux kilomètres de littoral préservé, dont une plage privée de sable rose et la célèbre « Plage de la Reine ».

Dans les années soixante, l’hôtel « île » de Sveti Stefan, était le lieu de rendez-vous des grandes stars d’Hollywood, de Cinecitta ou de Pinewood et le passage obligé des têtes couronnées et de la jet set internationale.

Sophia Loren y louait régulièrement une villa, de même que Kirk Douglas, John F. Kennedy, la princesse Margaret, André Malraux, Carlo Ponti, Claudia Schiffer, Klaus Kinski ou encore le Prince Akihito du Japon, pour ne citer qu’eux.

Tous faisaient de cet endroit de rêve, situé sur la côte adriatique de l’ex Yougoslavie, leur lieu de villégiature préféré.

Viennent ensuite la crise économique yougoslave et la guerre civile qui réduisent à néant les frasques de la presqu’île.

Située à 5 km de Budva, dans l’actuel Monténégro, la presqu’île fortifiée de Sveti Stefan fut construite à l’origine pour faire face aux attaques ottomanes venues par la côte.

Au XIXème siècle, elle y accueillait une centaine de maisons, 3 églises, et plus de 400 habitants.

Mais en 1957, la plupart des habitants ayant quitté l’île, un groupe d’architectes et d’artistes sous l’impulsion de Tito transformèrent l’île en un luxueux hôtel. Tout le gotha international y passait régulièrement ses vacances à l’abri des regards indiscrets. La suite est connue : l’éclatement des pays de l’Est mit un terme à ce mystique coin de paradis.

 

Aujourd’hui, presque cinquante ans plus tard, l’île renait grâce au groupe amanresorts. La chaîne d’hôtels réputée pour son hospitalité a reprit à son compte la presqu’île ainsi que la villa Miločer. L’ancienne résidence d’été de la reine Marija Karadjordjevic et plus tard celle de Tito, face à la presqu’île.

L’hôtel a retrouvé aujourd’hui son visage de trésor national monténégrin. Harmonieux équilibre de ruelles étroites, d’édifices en pierre aux toits de tuiles rouges et de végétation méditerranéenne.

Les intérieurs ont été revisités pour répondre aux exigences de la chaîne hôtelière en matière de style et de confort contemporains, alors que les extérieurs ont été restaurées afin de garder leur aspect originel de village du XVème siècle.

En complément des 8 suites de la villa Miločer, l’île dévoile une cinquantaine de cottages sous forme de village méditerranéen.

Outre la table gastronomique de la Villa Miločer proposant une carte de produits frais travaillés par deux chefs français, les hôtes peuvent découvrir de nombreuses autres possibilités gourmandes sur la Piazza Centrale de l’île, comme le bar antipasti, l’œnothèque et la pâtisserie du village.

On adore!